Vous êtes ici : Accueil > Actions Sociales > Chantier d’insertion > Le chantier d’insertion

Le chantier d’insertion

"Etre reconnu par l’autre dans une écoute bienveillante comme un être unique qui doit nécessairement participer à l’œuvre commune"

Responsable du chantier d’insertion  : M. CLAVEL DIdier - 06.08.78.89.21 - chantieraravislac@wanadoo.fr

Historique

Le chantier d’insertion "ARAVIS LAC" a été créé en 2000 par le président de l’époque, Monsieur AMOUDRY, et l’ancien Maire des Clefs Monsieur GERFAUX, qui ont voulu, suite à la Tempête de 1999, procurer du travail aux bénéficiaires des minima sociaux et à toute personne loin de l’emploi.

Porté par la CCVT, ce dispositif relève du champ de l’insertion par l’économique "IAE" et propose aux bénéficiaires, dans le cadre d’un contrat de travail :

-  Une mise en situation professionnelle reposant sur des chantiers fournis par les 18 communes participant au projet (Annecy-le Vieux, Alex, La Balme-de-Thuy, Dingy-Saint-Clair, Menthon-Saint-Bernard, Veyrier du Lac, Bluffy, Talloires et les 10 communes de la CCVT), sur des activités d’entretien de l’espace rural (entretien et balisage de sentiers pédestres, réparation de pontons, entretien de ruisseaux) et de second œuvre du bâtiment (peinture, pose de cloisons, carrelage ...). Ces travaux permettent aux personnes en difficulté de participer au développement local par des activités utiles.

-  Un accompagnement social et professionnel qui vise à permettre l’accès ou le retour à l’emploi durable et à consolider la trajectoire individuelle d’insertion. Le chargé d’insertion travaille en lien avec les partenaires sociaux, de santé, de formation et les entreprises locales.

La responsabilité et l’implication de chaque salarié sont encouragés pour toute demande de soins, logement, formation et recherche d’emploi.

Finalité

Permettre aux personnes en grande difficulté, d’accéder à une activité salariée dans le champ de l’économie sociale, leur permettant de participer au développement local.

Philosophie - Cadre éthique

- La reconnaissance et la valorisation des qualités et des capacités de chaque salarié.
- Le rapprochement des individus par un effort collectif pour un travail de qualité.
- Le renfort de l’identité personnelle d’une équipe et de la collectivité locale.
- L’autre dans sa différence est source d’enrichissement.
- Chaque personne est responsable et actrice de son projet ; les professionnels du chantier l’accompagnent.
- Le chantier d’insertion est un espace d’accueil, d’écoute, d’engagement et de formation.

Cadre réglementaire

La loi n° 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion sociale et notamment les articles 66 et 80 se traduisent par une reconnaissance législative des chantiers d’insertion :
- Circulaire DGEFP n° 2005/41 du 28 novembre 2005
- Article L. 322-4-16-8 du code du travail
- Décret 2005-1085 du 31 août 2005 relatif aux conditions de conventionnement des ACI
- Arrêté du 31 août 2005 fixant le montant de l’aide à l’accompagnement et ses modalités de paiement.

Le public accueilli

Le chantier a une capacité d’accueil de 20 personnes et actuellement l’effectif est de 14 salariés en insertion. La priorité est donnée à un public mixte, loin ou exclu de l’emploi, résidant sur les 18 communes participant au projet, relevant de problématiques diverses (mobilité, santé, addiction, justice, illettrisme, finance, manque de qualification, manque d’expérience, handicap, isolement, logement, âge, comportement).

Réseau relationnel

- PRESCRIPTEURS : Centres sociaux : Annecy le Vieux, Annecy, Thônes ,Mission Locale Jeune ,CAP emploi, ANPE, Maison des enfants, Service de Probation.

- FINANCEURS : Etat, Conseil Général, Conseil Régional, Fond social Européen, CCVT.

- PARTENAIRES : Agire 74, Autres chantiers d’insertion, AFPA, CRIA, TIP TOP, Lac d’Argent, USS de Seynod, Centre d’alcoologie, Association "Joie et Santé", Maison des associations...

- DONNEURS D ORDRES : Communes, CCVT, Association sans but lucratif.